L'autonomisation des femmes en tant que levier du développement

Le mercredi le 8 juin 2016, l'équipe Alododo a dédié une conférence aux femmes afin de mieux les intégrer dans l'action locale. Cette conférence a été dédiée aux femmes, comme elles jouent un rôle essentiel dans la gestion familiale, mais il est à noter que quelques hommes y ont participés aussi; ce qui a suscité un bon débat entre les deux camps. En effet, ces débats se sont centré autour les problèmes liés à l'hygiène et l'éducation.

L'éducation est une necéssité pour un reel développement durable

Au cours de la conférence, les groupements de femmes affirment que l'éducation de base commence dès le bas âge et que c'est un moment crucial susceptible à l'enfant d'acquérir beaucoup de chose de bien comme de mal. Cette responsabilité revient aux parents de surveiller leurs enfants à la maison et de contrôler que l'éducation qu'ils reçoivent les conduit à un en bon point.

title

— L'éducation que nous recevons à l'école ne répond pas à tous les normes. Il va falloir renforcer le système éducationnel dans les différents foyers, dit LOKOSSOU Wilfrid.

Les participants ont également déclaré que les centres éducationnels doivent jouer un rôle prépondérant en donnant une éducation de base car elle est le levier de développement de toute nation, sans oublier les valeurs sociales. Elles exigent l'aide d'Alododo et des autres associations à lutter pour envoyer les filles à l’école afin de promouvoir leur alphabétisation, ce qui permettra leur vraie intégration dans le processus de gestion. Ainsi, la ferme révolution des femmes par rapport aux égalités des sexes connaîtra un succès indéfectible. La plupart de ces femmes ont dénoncés évidemment que la déscolarisation prématurée de leurs enfants est due aux nombreuses dépenses familiales et scolaires qui sont à leur charge. Cependant les hommes sont invités à participer réellement aux affaires familiales pour une véritable union.

Amelioration des problèmes d'hygiène requiere l'insertion des femmes

Avant de parler du réel développement, nous devons nous assurer que la communauté bénéficiaire pour laquelle nous posons ces actes, dispose d’un système de santé adéquat. C'est la raison pour laquelle Alododo a organisé une conférence, dans le souci d'exposer les règles d'hygiène élémentaire dans tous ces aspects à savoir : corporel, alimentaire et vestimentaire. Nul ne peut parler d'hygiène sans impliquer les femmes, car elles jouent un rôle primordial dans les affaires de la santé.

— La dignité de la femme se remarque lorsque cette dernière veuille à une bonne hygiène. Pour une bonne condition d'hygiène, il faut nous construire des latrines publiques et nous assister dans les cas des maladies, dit SENADE ADJOA, la présidente de l'ONG assilassimê.

title

Notons qu'au cours de la conférence, il a été souligné que le manque d'hygiène est un facteur clé ouvrant les opportunités à des maladies endémiques. A cet effet, le groupement des femmes souhaitait l'aide de la plateforme Alododo pour la création des groupes circulaires donnant l'enseignement sur les règles d'hygiène dans les villages.

— Je vois que la faisabilité des travaux domestiques incombe la responsabilité de tous les membres de la famille, y compris le père de la famille. Cet acte permet d'établir un parfait harmonie dans la famille, constate AKPO Yvette.

title

Les responsabilités qui incombent les femmes sont nombreuses, mais elles les parviennent avec succès à les assumer. Quand les femmes s'intègrent dans la société, on ressent leur capacité de bien faire avec une croissance absolue.

  • Texte: Eugène TOGBÉ
  • Photos: Richard TANDJOMA
Creative Commons License This article by Team Alododo is licensed under the Creative Commons Attribution 4.0 International License